Maillons

5 septembre 2014

Poemes

Maillons dans Poemes dscn1994-1-217x300

« Prisonnier, dis-moi donc qui t’enchaîna ? »

« Ce fut mon maître, dit le prisonnier. Je pensais pouvoir surpasser quiconque

au monde en opulence et en pouvoir, et j’amassais dans mon propre trésor tout l’argent que je devais à mon roi.

Quand le sommeil triompha de moi, je m’étendis sur le lit qui était préparé pour mon maître ;

et quand je m’éveillais, je me trouvais prisonnier parmi mon propre trésor »

« Prisonnier, dis-moi donc qui forgea cette chaîne imbrisable ? »

« Ce fut moi, dit le prisonnier, qui forgeais cette chaîne avec tout mon soin.

Je pensais que mon pouvoir invincible maintiendrait le monde captif,

en me laissant dans une imperturbable liberté.

C’est ainsi que nuit et jour je forgeais à feu immense et martelais cruellement.

Lorsque enfin le travail fut achevé et qu’il ne manqua plus un anneau dans la chaîne imbrisable

c’est moi qui me trouvais saisi »

 

L’Offrande Lyrique – Rabindranath Tagore

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

6 Réponses à “Maillons”

  1. Océanique Dit :

    Est-on captif de notre destin ou de nous même ?
    Bisous

    Répondre

  2. danae Dit :

    Bonjour Lily, en voyage on se sent plus libre, c’est un peu vrai, un peu seulement ! Bonne journée.

    Dernière publication sur Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs : Sourires des enfants du monde

    Répondre

  3. Phène Dit :

    Bonjour Lily,
    Illusion quand tu nous tiens !… ;-) ) Bises et belle journée, âmie

    Répondre

  4. danae Dit :

    Bonjour belle Lily,
    Prisonniers de toutes sortes de dépendances nous sommes et ce n’est pas demain que nous serons libres. L’argent est le premier engrenage,avec l’argent on peut se croire puissant, roi du monde, mais quelle aberration ! Bon dimanche Lily

    Dernière publication sur Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs : Sourires des enfants du monde

    Répondre

  5. francine Dit :

    bonjour, pris à son propre piège, à méditer; je te souhaite une bonne journée bisous

    Répondre

  6. jean Dit :

    Oui combien deviennent prisonniers de ce qu’il pensait faire en toute liberté… je suis libre, il n’y plus de tabou.. etc…
    Alors l’alcool place sa chaine, le sexe place sa chaine, la drogue place sa chaine… le mensonge en place encore une autre… et encore une autre..
    Pauvre monde qui se croit libre…

    Répondre

Laisser un commentaire

Lucasctft |
FO EIFFAGE ENERGIE TERTIAIR... |
Major Factors Of website tr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bradyzulp
| Lachoupie
| Jeunemamantestepourvous