L’Equation Africaine

7 août 2014

Livres

de Yasmina Khadra de son vrai nom Mohammed Moulessehoul né en 1955.L'Equation Africaine dans Livres khadra

Auteur notamment de la triologie  : Les hirondelles de Kaboul, l’Attentat et les Sirènes de Bagdad consacrée au conflit entre Orient et Occident et de ce que le jour doit à la nuit.

 

Résumé :

Bouleversé par la mort de sa femme, le docteur Kurt Krausmann inquiète son entourage. Entrainé presque malgré lui par son ami Hans dans une expédition humanitaire, il compte sur ce voyage pour se reconstruire.

Un matin, au large du Soudan, des pirates arraisonnent leur voilier, les réduisant en otage.

Privé de liberté, Kurt va pourtant découvrir le vrai visage de l’Afrique, de pays en pays, de rencontres étonnantes en découvertes insoupçonnées.

 

Avis :

Yasmina Kahdra nous demande  en filigrane : Qu’est ce que le sens de la vie ?

Un homme perd sa femme et son monde bascule. Il ne comprend pas, pourquoi ? qu’est-ce qu’il n’a pas vu ?

Basculant dans la négation de la vie pensant que plus rien n’a d’importance, il est secouru par son ami qui lui aussi a perdu sa femme et lui propose un voyage.

L’air de la mer et une action humanitaire l’aideront  à trouver un moyen détourné « d’oublier » mais Kurt continue à se poser des questions  qu’est-ce qu’il n’a pas fait ? qu’est-ce qu’il aurait dû faire ? Pourquoi ne lui a-t-elle rien dit ? N’avait-elle pas confiance en lui ?

Et le navire est accosté, arraisonné par des pirates qui voient là une belle rançon.

Ainsi commence le voyage de Kurt, en faisant tout d’abord la  connaissance de Joma. Joma, l’instable, qui estime que les blancs ont profité du pays Africain, considérant qu’ils ne sont pas assez « intelligents » pour diriger un pays.

Le colonisateur n’a fait qu’appauvrir le pays pour lui, l’abrutir pour mieux le dépouiller de ses richesses à ses propres fins.

Brutal, incontrôlable cet homme représente les entrailles de la violence africaine prônant que la vie n’est qu’une vie parmi tant d’autre ayant le droit de vie et de mort.

Kurt fait front à cette violence en opposant la civilisation occidentale, la démocratie, les droits de l’homme, le respect de l’humain.

En rencontrant, Joma nous pourrions penser que cet homme rentre dans la catégorie des hommes passible de crimes de guerre tant son indifférence pour la vie humaine est frappante mais cela serait sans tenir compte de la complexité de l’être humain dans laquelle Yasmina Khadra veut nous emmener.

Nous devrions nous demander ce qui a poussé cet homme vers cet extrême ? car on découvre, comme Kurt, qu’il était considéré comme un grand poète Africain par ses paires. Alors qu’est-ce qui l’a fait basculer ?

Kurt, lui, ne comprend pas et s’oppose prônant la tolérance, le respect, la paix entre humain. Mais comment peut-il y avoir une paix entre humains lorsque l’on pille jusqu’à tuer dans ce pays pour survivre ?

Aussi, finit-il par rejeter l’Afrique, pays insondable, fou, sans raison où chaque être fait sa propre loi…où chaque être survit au détriment de l’autre.

Et puis il rencontre Benoît, le poète de l’Afrique, l’Afrique est un mystère, l’Afrique est un hymne à Dieu, l’Afrique est le message de Dieu…

Malgré les pertes, la douleur, les destructions, les raides, les saccages, l’homme se dresse sur ses deux pieds et continue à avancer…il donne le peu qu’il a, il donne un sourire, il donne un regard, une écoute, un partage d’histoire simple de la vie de tous les jours…on s’assoit et l’on écoute.

Qu’est-ce que le regard de l’autre ? rien car il ne comprend rien…il ne comprend pas qu’un être peut refuser de laisser mourir un être proche et contre tout attente continuer à avancer avec un moribond bravant le défaitisme des hommes pour sauver l’autre, il ne comprend pas que la véritable richesse est la « Vie »…rien n’a d’importance.

Les difficultés sont présentes, et après, tant que l’on vit alors tous les espoirs sont permis et il faut avancer, sinon nous devenons des fantômes.

Un livre magnifique !

Extrait :

« Comment peut-on se croire indigne de survivre à l’échec lorsque l’échec n’est qu’un incident de parcours censé nous aguerrir ? Comment peut-on ose se situer en deçà de ses ambitions et penser, une seule seconde, qu’il existe un objectif plus fort que l’amour, plus important que sa propre vie ? Que de questions biaisées qui s’évertuent à nous dévier de la seule réponse qui nous importe : nous-mêmes.

Depuis les temps reculés, se méfiant de ce qui ne le fait pas souffrir, l’Homme court après son ombre et cherche ailleurs ce qui est à portée de sa main, persuadé qu’aucune rédemption n’est possible sans martyre, que le revers est un déni de soi, alors que sa vocation première réside dans sa faculté de rebondir…

Ah ! l’Homme, ce prodige réfractaire à ses chances et fasciné par l’échafaud de ses vanités, sans cesse écartelé, entre ce qu’il croit être et ce qu’il voudrait être, oubliant que la plus saine façon d’exister est de demeurer soi-même, tout simplement. »

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

7 Réponses à “L’Equation Africaine”

  1. francine Dit :

    bonjour, je passe te souhaiter un bon week end, j’espère qu’il sera ensoleillé! bisous

    Répondre

  2. danae Dit :

    C’est un livre que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt ! Et j’aime cet auteur.Bonne soirée et bises Lily

    Dernière publication sur Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs : Sourires des enfants du monde

    Répondre

  3. francine Dit :

    bonjour,ah, secrets d’histoire, je rate rarement…j’adore stéphane bern, il est adorable en plus (je l’ai rencontré) quant à la basilique st denis, merci pour les précisions; il faut que j’y aille, mais toujours plein de choses en projet à voir, à faire ; avant d’y aller il faut que je potasse mon bouquin !! je te souhaite une bonne soirée et un bon w end bisous

    Répondre

    • lily Dit :

      Bonjour Francine,

      Oui la Basilique de Saint Denis a connu beaucoup d’anecdotes !
      Comme l’histoire de sa seconde flèche !
      J’espère que tu pourras aller la voir…

      J’aime beaucoup regarder son émission même si le petit journal sur canal + se moque de lui (on le voit ouvrir des portes sans arrêt dans son émission ;) ) elle est simple, analyse très bien les choses à porter de tous et fait découvrir ou redécouvrir l’histoire….

      Bon Week End à toi aussi :)

      Répondre

  4. jean Dit :

    Emouvant….

    Répondre

  5. francine Dit :

    bonjour, je note la référence de ce livre, ça a l’air bien; pour en revenir à Henri IV, saura t on jamais? les conférendes doivnet être intéressantes; et il faut que j’aille à la basilique de st denis! trop de choses à faire bonne journée bisous

    Répondre

    • lily Dit :

      Bonjour Francine,

      Ah la basilique de Saint Denis, là où les rois ont été inhumés !
      Le corps de Henri IV y a été profané comme beaucoup d’autres sous la révolution française …
      La Basilique de Saint Denis est le lieu de Sacre d’Henri IV c’est là qu’il a été couronné.
      Il faut savoir que sur le parvis actuel se tenait une retonde où les statues d’Henri II et de sa femme étaient installés…cette statue est aujourd’hui à l’intérieur de la basilique.

      Je te laisse découvrir l’Histoire de la basilique de Saint Denis et de l’Abbé Suger…

      Les conférences de Joël Cornette sont excellentes…il enseigne à Paris VIII et il est passé dans une émission sur Arte je crois que c’était au sujet de Vauban.

      Oui je doute qu’un jour nous sachions la vérité … »Secret d’Histoire » !

      Bonne journée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Lucasctft |
FO EIFFAGE ENERGIE TERTIAIR... |
Major Factors Of website tr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bradyzulp
| Lachoupie
| Jeunemamantestepourvous