L’homme sale et l’homme propre

21 mai 2014

Méditations

« Un roi fit appeler un saint rabbin qui ne dormait que deux heures, employant les vingt-deux autres à lire la Bible.

- Dis-moi la vérité que tu as trouvée dans ces pages où je te fais couper la tête !

L’ancien sourit.

- Avant de te révéler le secret que tu attends, laisse-moi ô grand seigneur, te poser une question

- D’accord : pose-la-moi !

- Deux hommes marchent dans la forêt après une forte pluie. Soudain, ils tombent dans une mare de boue.

En sortant l’un deux est sale alors que l’autre est toujours propre. Lequel des deux se lave ?

- Eh bien, celui qui est couvert de boue ! répondit le puissant.

- Non, majesté. Car celui qui est tout crotté voit son compagnon tout propre et il pense qu’il l’est lui aussi.

L’autre, qui le voit couvert de boue, pense que lui aussi est sale et il court se laver.

- Bien, dit le roi, maintenant dis-moi la vérité que tu as trouvée dans ta Bible.

- Auparavant, seigneur, résous ce problème : deux hommes marchent dans la forêt après une forte pluie. Soudain ils tombent dans une mare de boue. En sortant l’un deux est sale et l’autre propre. Lequel des deux se lave ?

Le monarque croyant connaître la réponse dit :

- Celui qui est propre !

- Non, seigneur. Comme il avait déjà commis l’erreur, c’est le tout crotté qui se lave. L’expérience enseigne.

- J’accepte, dit le roi. Maintenant dis-moi la vérité que tu as découverte dans ton livre sacré.

- Oh ! grand magnanime, laisse-moi te poser une dernière devinette ! Après une forte pluie, deux hommes qui marchent dans la forêt tombent dans une mare de boue. L’un en sort sale, l’autre propre. Lequel se lave?

Le roi fut déconcerté.

- Je ne sais plus que répondre. Tous deux peuvent se baigner ou aucun… Peut-être celui qui est couvert de boue se lave-t-il à nouveau…

Le vieillard sourit

- Si tu crois, seigneur, qu’un accident aussi incroyable va se répéter trois fois, tu es prêt à croire n’importe quoi. »

 

La sagesse des contes – Alexandro Jodorowsky

 

Note de l’auteur : Le roi voit un ensemble de mots. Il croit que la vérité est quelque chose qui se dit.

Le rabbin lui démontre qu’un texte peut donner naissance à des interprétations innombrables.

Les mots ne sont qu’un guide, de même que le doigt qui montre la lune n’est pas la lune.

Le roi cherche à croire. Le rabbin cherche à se connaître car il sait qu’en lui demeure le Créateur.

 

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “L’homme sale et l’homme propre”

  1. danae Dit :

    Bonjour Lily, finalement on ne sait plus quoi répondre à la troisièime devinette ! Chacun fera son interprétation !!!
    Alors tu es un peu « entassée » dans les trains pour aller au travail. Ce ne doit pas être triste non plus ! Amitiés Lily

    Dernière publication sur Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs : Sourires des enfants du monde

    Répondre

  2. jean Dit :

    Oui, pour bien recevoir la bible, il faut croire pour comprendre… mais comprendre pour croire c’est prendre les choses à l’envers…
    Je me répète, il faut croire pour comprendre…
    Bonne journée
    Jean

    Répondre

Laisser un commentaire

Lucasctft |
FO EIFFAGE ENERGIE TERTIAIR... |
Major Factors Of website tr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bradyzulp
| Lachoupie
| Jeunemamantestepourvous