Déchêts pas si détritus….

20 novembre 2013

Textes

« Dans le mode une collaboration avec Isable Marant fait toujours grand bruit. Mais si H&M est fort sur la forme, il l’est aussi sur le fond.

Au printemps dernier, la marque suédoise a mis en place une initiative baptisée Long Live Fashion (longue vie à la mode).

Son objectif ? Au sein même de l’industrie textile, favoriser l’économie circulaire, un principe qui permet aux déchets des uns de devenir les matières premières des autres.

 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

« Le but est de trouver des solutions techniques afin de réutiliser et de recycler les fibres textiels à une plus grande échelle » explique Julia Duhamel, responsable de la communication H&M France. Selon les chiffre de l’enseigne 95% des vêtements qui finissent dans des décharges pourraient servir à nouveau. Elle propose donc de les récupérer via des bornes, quels que soient leurs marques ou leur état d’usage… »En retour , chaque client reçoit un bon d’acaht d’un montant de 5€ pour chaque sac rapporté (contenant un minimun de trois vêtements) »

Une façon simple pour le grand public de participer à l’économie des ressources naturelles et contribuer à réduire l’impact environnemental en évitant le gaspillage textile.

Les vêtements collectés sont ensuite pris en charge par la Société Suisse I:CO « Leader de l’industrie de la réutilisation du textile, elle possède les infrastructures nécessaires pour recycler les biens de consommation en vue d’une nouvelle utilisation » poursuite Julia Duhamel.

Les habits récoltés en bon état rejoindront le marché des tenues de seconde main. Les textiles qui ne peuvent plus être utilisés dans l’habillement seront transformés pour créer d’autres produits comme des chiffons , des matériaux isolants ou encore des amortissants pour servir à l’industrie automobile.

 

« La révolution » du recyclage nouvelle génération

 

S’il est possible de porter, de réutiliser ou de recycler ces textiles, ils serviront à produire de l’énergie ou profiteront d’une nouvelle vie en tant que fibres textiles. Et H&M ne compte pas s’arrêter là  « On fait de l’éco-conception pour limiter notre impact environnemental en utilisant davantage de matières recyclées (coton, laine).

En 2012, c’est l’équivalent de 7,9 millions de bouteilles plastiques qui ont servi à produire le polyester recycle utilisé pour confectionner nos vêtements » conclut Julia Duhamel. »

 

Petunia James – La « Fast fashion » voit plus loin – article paru dans le 20 minutes le 13 novembre 2013 n°2555

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Déchêts pas si détritus….”

  1. Jean Dit :

    Il faut dire qu’avec nos emballages actuels, il y en a des contenants à jeter…

    Répondre

  2. Océanique Dit :

    Le recyclage est à la mode
    Vêtements produits en chine et recyclés en Suisse.
    Achetons français
    Bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Lucasctft |
FO EIFFAGE ENERGIE TERTIAIR... |
Major Factors Of website tr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bradyzulp
| Lachoupie
| Jeunemamantestepourvous