Une promesse

25 octobre 2013

Livres

 

 

de Sorj Chalandon

Une promesse dans Livres une-promesse-185x300

 

Résumé

 

 

Nous sommes en Mayenne, une maison à l’orée d’un village. Tout est silencieux, les volets fermés et la porte close.

 

Nuit et Jour pourtant, sept amis en franchissent le seuil.

Les uns après les autres, chacun son tour et chacun sa tâche.

 

S’accomplit ainsi le serment de sept âmes vives à deux âmes sombres ; la parole donnée pour retarder le deuil.

 

 

 

Avis :

 

Un livre qui traite avec douceur du thème du Deuil, de la disparition de l’autre mais aussi de l’oubli.

 

Ce livre commence par un poème :

 

Au delà du cercueil l’âme me restera,

Et pour vous consoler le ciel me donnera

La place de votre bon ange.

Conservez avec soin tout ce que j’ai chéri ;

Gardez mes vers, mes fleurs, mon oiseau favori,

 

Je serai là, que rien ne change !

Hippolyte Violeau

 

A travers ce dernier, c’est toute la beauté de cette histoire qui nous aie résumé… Doit-on faire vivre l’être disparu à travers ses objets, le retenir de sa présence, faire en sorte qu’il ne nous quitte pas « physiquement » ou doit-on accepter son départ et le conserver à travers son souvenir là où il vivra indéfiniment.

Par cette trame, l’auteur nous désigne un homme qui fait une promesse celle de conserver une âme le plus longtemps possible afin qu’elle demeure auprès des êtres qui lui sont proches avec l’aide de ses amis il donnera vie aux objets, à la « vie » simple et ordinaire mais cette vie justement reprend son cours et maintenir ce qui doit partir ne fait que retarder l’inévitable et de vivre pleinement son « Deuil ».

Le soutien de ses amis, malgré lui, va l’aider à faire se pas définitif qui laisse partir l’autre en paix, d’accepter son départ et de se retrouver en paix ne pas culpabiliser…se libérer pour reprendre le chemin de l’existence qui ne peut demeurer statique…

Lorsqu’il décide enfin de laisser ces objets souvenirs il demande à chacun de ses amis de lui conter une histoire et les êtres disparus réapparaissent le temps d’un instant vie dans la narration avec toute leur complexité et toute leur beauté pour leur permettre de lui dire petit à petit « au revoir ».

Puis il ferme tout toutes ces choses qui le rattachent et en faisant cela il se rapproche encore  plus de ces êtres disparus qui sont en paix, heureux du témoignage qui leur a été rendu et qui demeureront près de lui par le souvenir….

L’auteur pour finir nous donne à méditer sur un texte d’Alfred de Musset

 

En marchant à la mort, il meurt à chaque pas.

Il meurt dans ses amis, dans son fils, dans son père.

Il meurt dans ce qu’il pleure et dans ce qu’il espère.

Et sans parler des corps qu’il faut ensevelir

Qu’est-ce donc oublier, si ce n’est pas mourir.

Extrait :

 » – Qu’est-ce que c’est ? a demandé Etienne aux enfants réunis.

- Une lampe, a dit Léo

- Qui peut me dire de quoi est faite cette lampe ?

- De verre et de métal a dit Clara

- Il y a du cuivre, c’est vrai et du verre, mais aussi du bois. C’est un bois de marine, un bois de vieux bateau.

- Et c’est quoi, la veilleuse des ânes ? a interrogé Léo

- Des âmes a rectifié Etienne en riant.

- C’est une lampe qui garde les hommes en vie un jour et une nuit après leur mort a répondu Etienne.

- Comment elle fait pour garder les hommes en vie après leur mort ? a demandé Madeleine.

- On lui confie son âme. Un jour et une nuit. C’est le temps que met une âme pour brûler. Et tant que l’âme brûle, on n’est pas vraiment mort.

Alors Etienne a raconté l’histoire.

Celle d’une lampe fabuleuse qui passe de mort en mort jusqu’à la fin des temps. Il a raconté l’histoire d’une dame âgée et de son vieil homme qui avaient hérité de cette lampe, il y a bien longtemps dans un autre pays. Ils savaient que lorsqu’ils mourraient l’un, ou l’autre, ou les deux, ils vivraient encore un jour et une nuit s’ils offraient leur âme à sa lumière. Même parti brutalement, même surpris par l’Ankou, même tirés de la vie du fond de leur sommeil, il leur resterait toutes ces heures pour réfléchir encore et s’aimer un peu plus. » 

 

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

10 Réponses à “Une promesse”

  1. francine Dit :

    bonsoir, ça a l’air un peu spécial quand même je te souhaite une bonne soirée et à demain pour un nouvel article et pour nantes, tu auras d’autres articles, et des curiosités! mais demain retour à paris

    Répondre

    • lilyval Dit :

      Bonsoir,

      C’est vrai que le début du livre est « étrange » mais c’est une très belle histoire….

      Ah super….je trouve qu’elles sont très belles et elles font magnifiquement bien découvrir Nantes…(bon va falloir que je programme cela !)

      Bon Lundi et bon retour …

      Répondre

  2. CathyRose Dit :

    J’ai la grande chance de n’avoir pour l’instant jamais perdu quelqu’un de très proche et je ne sais pas comment je réagirai le jour où ça arrivera ! Aurais-je envie de faire table rase et de ne garder que tous les souvenirs qui sont dans ma tête …? Ou au contraire est-ce que je voudrai garder tout ce qui lui a appartenu afin qu’il revive un peu au travers de ces objets …? Étant donné que je suis très attachée aux choses … je pencherais pour la seconde proposition !
    Très beau dimanche !
    Grosses bises
    Cathy

    Répondre

  3. Moun Dit :

    Bonjour,
    J’ai perdu quelqu’un récemment et même si le deuil se fait plutôt facilement, il est bon de savoir qu’une étoile nous suit, nous veille.

    Belle fin de journée
    Au plaisir

    Répondre

  4. Océanique Dit :

    Ton article résonne en moi qui vient de vivre auprès d’un mari des enfants et du père le départ trop tôt d’un membre de ma famille. C’était émouvant de voir son mari au moment de la mise dans la tombe lui parler lui confier leur photo et même le texte que j’ai écrit pour d’elle pour eux.
    J’ai un ange gardien qui veille sur moi petite âme partie trop vite en laissant un angelot que j’ai élevé et qui a grandi maintenant.
    Merci de ce partage
    Bisous

    Répondre

    • lilyval Dit :

      Bonjour,

      Merci pour ton message.
      Récemment j’ai perdu un membre aussi de ma famille malheureusement pour des raisons de Santé je n’ai pu assister aux funérailles.
      Mais je sais qu’il veille sur ceux qu’il Aime …

      J’ai éditer ton message et rajouté la partie qui manquait ;)

      Bon Week End

      Répondre

      • Lil Dit :

        Je suis certaine que cette personne d eta famille qui est partie, il y a peu de temps,
        veille sur les siens, sur les amis qui ont compté pour lui !!!!! tout au long de sa vie!
        Il n’est plus présent physiquement, mais si tu penses à lui lilyval, je crois que tu devrais
        Ressentir un apaisement et une protection. Un ange gardien, moi j’y crois!!!!
        Bises de Lili et bon dimanche

        Répondre

  5. danae Dit :

    Bonjour Lily, Penser que l’on pourrait devenir le bon ange de ceux que l’on a laissés en quittant cette terre, une belle idée !
    Amitiés et bon week end

    Dernière publication sur Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs : Sourires des enfants du monde

    Répondre

Laisser un commentaire

Lucasctft |
FO EIFFAGE ENERGIE TERTIAIR... |
Major Factors Of website tr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bradyzulp
| Lachoupie
| Jeunemamantestepourvous