Mémoire

18 octobre 2013

Textes

Je n’ai qu’une certitude :
Ceux que j’ai aimés, ma famille, mes camarades, mes enfants,Mémoire dans Textes dscn1624-1-225x300
Demeurent vivants en moi.
Ils guident encore mes pas.

Leur être fidèle, ce n’est pas s’enfermer dans la douleur.
Il faut continuer de creuser le sillon : droit et profond.
Comme ils l’auraient fait eux-mêmes.
Comme on l’aurait fait avec eux, pour eux.

Être fidèle à ceux qui sont morts,
C’est vivre comme ils auraient vécu, c’est les faire vivre en nous,
C’est transmettre leur visage, leur voix, leur message aux autres.
Ainsi la vie des disparus germe sans fin.

Je ne sais pas si je dois me dire croyant.
Je ne puis dire : je crois en Dieu.
Je ne puis dire non plus : je crois…

Ce que je sais seulement,
C’est que la mort ne détruit pas l’amour que l’on portait

A ceux qui ne sont plus…

Je le sais parce que tous les jours je vis avec les miens…

 

Ce que je sais aussi, c’est que la vie doit avoir un sens.
Ce que je sais encore, c’est que l’amour est la clé de l’existence.
Ce que je sais enfin, c’est que l’amour, le bien, la fidélité et l’espoir
Triomphent finalement toujours du mal, de la mort et de la barbarie.

Tout cela, je la sais, je le crois…

Dieu est-il au creux de ces certitudes ?
Je ne sais pas… Je cherche…

 

Au nom de tous les miens – Martin Gray

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

5 Réponses à “Mémoire”

  1. CathyRose Dit :

    Je crois aussi que ceux que l’on a aimés et qui sont partis vivent au fond de nous, et je ne pense pas qu’il soit obligatoire de croire en Dieu pour en être certain !
    Très belle soirée !
    Cathy

    Répondre

  2. Moun Dit :

    Bonsoir,
    Je ne sais que dire… faut-il que Dieu soit impliqué ? Je ne le crois pas, la mémoire permet de garder intacts ces liens qui unissent les membres d’une même famille, les proches, les personnes qui nous sont chères…
    Dieu n’est qu’une « invention » de l’homme… c’est mon ressenti, uniquement mon ressenti : je ne veux, en aucun cas, faire de la provocation.

    Répondre

    • lilyval Dit :

      Bonsoir,

      N’aie crainte je ne vois pas cela comme une provocation ;)
      Chacun a son propre ressenti face à la question.
      On y croit ou pas à chacun sa vision des choses.
      Aujourd’hui on parle beaucoup plus de « divin » que de Dieu à proprement parlé.
      Il y a trois visions ou plus peut-être sur le sujet.
      D’ailleurs Frédéric Lenoir dans Dieu exprime très bien ce domaine qu’à notre époque il y a plusieurs courants qui vivent et qui dans un futur plus ou moins proche la « religion » s’apparentera plus à une « religion » personnelle en prenant d’ici et là pour se constituer sa propre spiritualité dans un but de mieux « être »…qu’en s’exprimant par des principes ou des concepts.
      Rien n’est figé tout est impermanent.

      Bonne soirée et bon Week End :)

      Répondre

  3. danae Dit :

    Bonjour Lilyval,
    On n’oublie jamais ceux qui nous ont précédés et que l’on a aimés, comme nos parents. Il faut rester dignes d’eux afin que de là-haut (s’il y a un là-haut) ils soient fiers de nous. Magnifique Martin Gray qui a tant souffert lui-même de la perte de sa famille.
    Amitiés et bises.

    Dernière publication sur Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs : Sourires des enfants du monde

    Répondre

  4. Jean Dit :

    Oui, ceux qui nous ont précédés restent présent dans notre mémoire… ils ont aussi un peu façonné notre vie d’aujourd’hui… Un jour j’irai les retrouver là-haut où sont déjà…

    Répondre

Laisser un commentaire

Lucasctft |
FO EIFFAGE ENERGIE TERTIAIR... |
Major Factors Of website tr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bradyzulp
| Lachoupie
| Jeunemamantestepourvous